Dépression & burnout

75d906a1-3d0a-4441-9f5a-05370c182774.jpg

Vous vous sentez au bout du rouleau ? Épuisé(e) ? Plus de motivation ? Peut-être même de la peine à faire les choses du quotidien ? La joie de vivre vous a quitté ?

 

La Dépression peut subvenir suite à un déclencheur tel qu’un deuil, une séparation, un licenciement... 

Si elle dure dans le temps et qu’on a l’impression de ne plus pouvoir sortir de cette spirale descendante, c’est qu’un mal-être est ancré en nous de manière inconsciente depuis bien longtemps.

 

Mélancolie, nostalgie, sentiment d’impuissance dans le passé ou encore celui de victime de la vie sont des mots ou expressions dont une personne dépressive est familière. C’est un peu comme si elle écoutait le même «disque du négatif» tous les jours sans pouvoir en changer. Lorsque l’écoute de ce disque devient une habitude, on parle de dépression.

Le disque «bon à rien, je suis nul(e), je ne suis pas assez, etc...» provient très souvent un besoin de reconnaissance, d’être vu(e) et entendu(e) qui est non assouvi.

 

Le burnout, peut être accompagné d’une dépression, mais la source est très différente. Il arrive souvent à une personne qui a épuisé toutes ses réserves. On peut prendre l’image d’une voiture. Dès le réveil, notre corps sera sous l’influence de l’adrénaline qui fait office de démarreur, puis le cortisol vient ensuite remplacer cette décharge en nous, en jouant le rôle de l’essence, nécessaire pour accomplir nos actions à mener tout au long de la journée.

 

Si pendant des mois, voire des années le stress du travail, la pression, les soucis, l’accumulation et le poids des tâches deviennent trop grandes, le cortisol diminue de plus en plus, le corps arrive sur sa réserve, il n’y a alors plus d’essence pour continuer. Le burnout arrive quand on n’a pas su reconnaître et/ou écouter les signes que notre corps nous a envoyé durant des mois (douleurs, irritabilité, fatigue extrême, maladie, accident, etc...).

 

 

Ma recette thérapeutique :

 

Lors de la dépression, on va aller transformer les disques et expériences dévalorisantes, travailler l’estime et la confiance en soi, afin de retrouver notre plein potentiel. Quand on vit un burnout on pense à tort qu’on est une personne faible. Bien au contraire, il y a à l’intérieur de nous une très grande force qui nous a rendu aussi résistant au quotidien. Ensemble, nous allons travailler à retrouver cette force en vous. Des mécanismes thérapeutiques spécifiques seront à mettre en place pour refaire votre plein d’essence avant de reprendre votre vie de manière plus confiante et sereine.